Angels vs Demons


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tempête au Paradis.

Aller en bas 
AuteurMessage
Crysalice

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Tempête au Paradis.   Jeu 16 Avr - 13:17:17

Crysalice entra dans le vieux bar. Elle vit le reflet du serveur essuyant des verres en cristal dans le large miroir accroché au mur. Elle entendait ses chaussures claquer sur le sol bien vernis.
-Bonjour et bienvenue chez Gabi! cria presque l'homme derrière le bar.
*C'est bon! Je ne suis pas encore sourde!*pensa-t-elle.
-Bonjour, répondit poliment la jeune fille avant de s'asseoir à une table.
Crysalice n'était pratiquement jamais venue dans ce bar car il ne lui avait jamais inspiré grande confiance et elle-même ne sait pas pourquoi. Celle-ci commanda un grand verre d'eau: elle était complètement déprimée. A tel point qu'elle avait voulu entrer dans ce bar qu'elle n'aimait pas.
Quelques jours plutôt, Crysalice était descendue sur la Terre pour voir une fois de plus les vivants qu'elle aimait observer, mais ce jour là, elle avait vu quelques chose qu'elle aurait aimé ne pas voir. La jeune fille était allée dans sa ville natale, Gyantse. Elle n'avait pas eu le temps de connaître toutes les ruelles dans son vivant et avait décidé de les explorer un peu plus. Mais elle était tombée sur son père, toujours vivant, ayant des problèmes, de gros problèmes même avec un type très baraqué. Sous ses yeux, elle avait vu son père mourir. Elle était alors revenue au Paradis et était entrée dans ce bar. Qu'allait-il advenir de son père? Démons Ange? Mort? Son frère qui était décédé avant elle avait rejoint le clan des morts, pour la plus grande déception de Crysalice.
Soudain, le barman posa brutalement le verre rempli d'eau fraîche qu'elle avait commandé ce qui la tira de ses pensées sombres.
-Merci, dit-elle.
L'homme à la barbe abondante reparti derrière son bar pour continuer à faire la vaisselle. Il faisait tout aussi sombre dehors que dans la tête de la jeune fille ce qui la déprima encore plus. Crysalice regarda autour d'elle: il n'y avait personne dans le bar. Une tempête se préparait. Aucun ange n'était dehors et c'était très rare. Ils s'étaient tous réfugiés à l'abris. Le vent montaient de plus en plus ce qui provoqua des sifflements dans tout le bar du vent essayant de pénétrer à l'intérieur. C'était effrayant.


Dernière édition par Crysalice le Lun 27 Juil - 11:00:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osanna

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   Sam 25 Avr - 13:56:55

Le Paradis, ce lieu qui n'est plus ma maison. Cet endroit qui me repousse. Ici les regards haineux ne me quittent pas. Suis-je encore un ange ?
Comment peut-on me hair alors que je souffre ? Qui sommes-nous, nous les anges ? Sommes-nous vraiment des êtres purs...plus le temps passe, plus j'ai l'impression que le bien et le mal n'existent pas. Qu'il n'y a que le gris, foncé et clair. La pureté existe-t-elle vraiment ? Si non, alors la conception du mal "noir" ne peut subsister... Mes doutes corrompent peut être mon coeur...mais je ne cesserai pas pour autant de me poser des questions.

Cela fait une semaine que je me cache sur Terre. Je suis si fatiguée de maintenir ma forme rétractée...Le Paradis était la seule issue, aussi angoissante puisse être cette solution.
J'ai pris soin de cacher mon visage, de recouvrir mon corps, de me camouffler. Personne ne me reconnaitra. L'histoire d'Osanna, l'ange déchiquetée, torturée, n'est pas très répendue de toute façon. Et puis encore bien même quelqu'un savait qu'une ange torturée durant deux ans en enfer était au Paradis, il n'y aurait que peu de chance pour qu'on sache que c'est moi.

J'ai pris soin d'éviter mes anciennes relations. Je ressemble aux autres anges. Mes blessures sont à peine visible.

J'entre dans le bar, prenant soin de fixer le sol intensément. Je commande une boisson alcolisée...on est paradis... ca ne fait que renforcer mes pensées sur la non existance de la blancheur.
Je m'installe au hasar, rapidemment. Mon entrée est plus ou moins passée inaperçue. Il est vrai que le fait que je ne laisse pas voir clairement mon visage intrigue, mais sans plus.

Je me suis installée en face d'une adolescente qui a des cheveux bleu, j'ai l'impression que je ne suis pas la seule a avoir des cheveux de couleur étrange... Les siens sont beaucoup mieux peignés que les miens. Depuis ma sortie des enfers, je ne m'en suis toujours pas occupées, qui s'occuperait de sa coiffure alors que mon corps recelle une multitude de blessures ? Mes mains tremblent. Visiblement la peur qu ej'ia ressentie durant toutes ses années est impérissable. Vais-je rester marquée à vie de ces deux ans passée en sous sol ? COmme pour arrêter ses ridicules tremblements je saisis mon verre et m'y cramponne pour éviter de trembler. Je porte le breuvage à ma bouche et boit une gorgée.

Je ne parle pas, pour dire quoi ? Je ne suis pas du genre à parler, plus du genre à parler. Je veux juste reposée ce corps las.

Mes mains sont visibles, on peut y voir des cicatrices et blessures encore rougeoyante. De quoi éviter qu'on me saisisse la main...Si on me touche, on s'évanouie. Enfin, pas exactement, mais on commencera doucement à être fatiguée. D'un autre côté, je suis si épuisée moi-même que mon pouvoir ne dois plus être très puissant, même ici, au paradis.

je me sens mal ici, oppressée. Je ne resterai sans doute pas longtemps. Juste pour reprendre un peu de force. En évitant qu'on me remarque si possible...


[désolé de pas avoir répondu avant ^^"
Donc voilà enfin une réponse ^^"
si t'as des questions (parce queje suis pas sure d'avoir été très lclaire dans mon rp, n'hésite pas (demande par mp)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crysalice

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   Ven 1 Mai - 18:25:29

Crysalice regarda la jeune fille qui s'était assise en face d'elle. Elle avait l'air fatiguée, tout comme elle et avait des cheveux mauve, une couleur tout aussi bizarre pour des cheveux que le bleu. Le barman lui servit un verre d'alcool... Celle-ci avait des blessures sur ses mains ce qui intrigua Crysalice. Dehors, le vent ne cessait de souffler. L'adolescente au cheveux bleu pensa que la mort de cette fille avait dû être très douloureuse. Comment était-elle morte? se demanda -t-elle. C'est une question très délicate car elle pouvait en blesser quelques uns de se rappeler sa propre mort. Mais, on oublie pas sa mort... On oublie pas le jour ou notre vie a basculé pour se retrouver dans le secret aux yeux des humains ou dans la torture aux Enfers... Crysalice ne l'avait jamais vue. Depuis combien de temps Crysalice était-elle là? Elle ne se souvenait pas... Elle avait l'impression que ça remontait à des années lumières. Et cette fille depuis combien de temps était-elle là? Crysalice dévisagea un instant la jeune fille qui regardait son verre à moitié plein. La seule personne aux cheveux mauve qui était dans le bar la regarda aussi et Crysalice baissa instantanément les yeux. Il faisait un silence de mort dans le bar. Personne ne parlait. C'est à ce moment qu'elle décida d'engendrer un peu la conversation, mais comment savoir si cette fille voulait parler?
*De toute façon, je n'ai rien à perdre...* pensa-t-elle.
-Depuis combien de temps es-tu là? Je ne t'ai jamais vue...






J'ai du mal avec la manière de les appeler et les répétitions! Je ne trouve plus de mots pour désigner ces filles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osanna

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   Mar 12 Mai - 17:22:32

Je ne savais pas que j'inspirais la peur...je suis peut être devenue une démone, vu le temps passé en enfer... Y aurait-il des cornes dans mes cheveux ? Une queu représentant le diable? Suis-je une diablesse ?
Les yeux de la jeune fille aux cheveux bleu s'étaient baissés sous mon regard. Peut être me craignait elle...mais moi,je me faisais peur toute seule.

Je respirai un bon coup : je ne devais pas m'éterniser. Si des gens du QG de la CIA apprennait ma présence ici, ca pourrait apporter quelques problèmes que je préfèrerais éviter. Faut que je m'en aille. Autant terminer mon verre avant...et puis je suis encore exténuée, ma forme fermée est si douloureuse sur terre : j'ai du la maintenir trop longtemps.

Ce que je redoutais arriva. La jeune fille me parla... Mentir ? Dire la vértité ? Mentir ? Vérité ? MEnsonge ? Tromperie ? Sincérité ? Ces deux options semblaient ne pas être une solution acceptable, et pourtant je n'avais pas le choix. C'était soit avouer ma présence illicite en ces lieux, soit tromper mon statut d'ange en mentant.
Mais ais je encore ce fameux statut ? Mon âme ne se serait elle pas corrompue dans les flammes impitoyables de l'enfer ?

- J'ai été très discrète ces dernières années...mais je suis morte depuis cinq ans.

J'avais parlé naturellement, peut être pas assez peinée à l'évocation de ma mort. Mais depuis longtemps, la peine avait fui mon coeur. Ce coeur était désertique, remplacée par une haine terrifiante et folle. J'étais morte en voulant me venger, et en étant morte je n'avais pas totalement oubliée cet envie dévastatrice de détruire l'assassin de ma petite soeur.

J'avais un peu menti...j'espèrais que ce mensonge passerait, comme d'autres prononcés avant.

- Si ca peut te rassurer, ces blessures-là ne proviennent pas de ma mort. Un léger combat qui a mal tourné. Je dois juste apprendre à me controler, mes colères sont abobinable et très dangereuse. Et souvent mon pouvoir se retourne contre moi. Ajoutez à cela, les attaques incessantes d'ennemi, et t'obtiens un résultat pas beau avoir.

Il se dégageait de ma voix une assurance. Je parlais comme si je me battais tous les jours. Ce n'était plus le cas, mais ca l'avait été par le passé. J'étais dangereuse et mes capacités, bien que certainement amoindri par le temps, n'en restait pas mortels et dangereuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crysalice

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   Ven 24 Juil - 10:13:49

Crysalice se sentait mal à l'aise. Cette fille avait vraiment l'air d'être abattue. Quand elle lui répondit, Crysalice fut peu étonnée de savoir que ses blessures venaient de combats. De quoi pouvaient-elles donc venir? A part d'un combat... Elle fit mine de boire une gorgée d'eau mais elle se rendit compte que son verre était vide et elle le reposa sur la table sous le regard de la fille aux cheveux mauve. La curiosité de Crysalice l'obligea à se demander son nom... Elle comptait partir mais trop curieuse elle faillit lui demander: <<Comment tu t'appelles? Moi c'est Crysalice et toi? >> Mais elle se tu pensant qu'elle ne pouvait pas poser une question si stupide avec un ton aussi dégagé. Crysalice s'apprètais à se lever pour partir quand elle lâcha d'un coup:
-Oui, euh tu t'appelles comment? Moi c'est euh... Crysalice
*Rhoooo qu'est ce que t'es bête!! pensa-t-elle. 'Y a vraiment que toi pour poser des questions pareilles! Regarde, elle ne te demande rien! Elle veut avoir la paix!!! T'es vraiment gourde! En plus tu bégaie comme si t'avais peur qu'elle te saute dessus pour te bouffer! Mais regarde toi!*
Crysalice arrêta de s'enguirlander et attendit patiemment la réponse à sa question.
Le vent avait cessé dehors. La lumière paradisiaque allait remontrer le bout de son nez bientôt. Il y avait un autre ange qui venait d'entrer. Il s'était assis au bar pendant que Crysalice échangeait quelques mots avec l'autre fille... Elle allait pourvoir ressortir car la lumière était là à présent. Mais avant, elle attendait la réponse à sa question.


=Je sais, je sais, mes reps sont petits!!=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osanna

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   Ven 24 Juil - 13:19:00

[j'ai un peu cahngé ma fiche, donc elle est morte il y a plus ou moins 8 ans, pas 5 Wink (juste pour info xD)]

Je n'en revenais pas, je la mettais mal à l'aise ! Il est vrai, ma façon d'être est particulière et mon physique pas très engageant, mais je n'imaginais pas être si ... inquiétante. Enfin, ce n'était qu'un détail. Je n'étais pas du genre moqueuse, aussi je n'esquissai aucun sourire lorsqu'elle tenta de boire dans son verre vide. Ca arrivait à tout le modne d'être perturbée par la présence d'autrui.
Elle se leva. Ouf. Il n'y plus de risques maintenant. J'ai plus qu'à rester tranquillement ici à boire mon verre puis je pourrai disparaitre sans que personne ou presque m'ait parlé. J'éviterai ainsi tous les ...

-Oui, euh tu t'appelles comment? Moi c'est euh... Crysalice
Elle m'interpella, me coupant dans mes pensées rassurantes. Finalement les problèmes n'étaient pas fini, que du contraire ! J'esquissai un petit sourire avant de répondre, cette fois-ci c'était un mensonge.
- Laeticia.
Le prénom de l'humaine rencontrée sur terre, la dernière fois que j'en avais fait usage cela s'était retourné contre moi. Mais j'avais bonne espoir cette fois-ci. La malchance ne pourrait quand même pas frappé une deuxième fois ? Surtout sur une pauvre ange à moitié lacérée, considérée comme dangereuse, recherchée, etc ? Le monde ne peut être aussi cruel ?
Eh bien... si. Le monde est cruel. Et on ne peut rien y faire. Je ne lis pas l'avenir et pourtant c'est une des choses que j'aurais le plus besoin dans mon cas.
Gabi essuyait des verres tranquille, comme à son habitude. Tout semblait être paisible, même la tempête cessait ! Et voilà que débarquait un ange. A la base cela semble anodin ou disons, sans conséquence. Grosse erreur ! L'ange en question s'avança vers le bar, je restais pétrifiée à sa vue. J'aurais mieux fait de cacher mon visage mais j'étais incapable du moindre geste. Elle avait de longs cheveux dorés et des yeux bleus. Ses yeux bleus était comme une fontaine et d'une beauté sans pareil. Elle était magnifique : le stéréotype de l'ange. Oui, cette ange là, était parfaite. En apparence. Je me souviens très bien de notre dernière entrevue.

**souvenirs**
L'ange blonde était en pleurs, les larmes inondaient son visage, mais malgré cela, elle restait splendide. Même les anges ont des problèmes de coeurs, et elle venait d'en faire les frais. Je la serrai longuement dans mes bras pour calmer son chagrin. Elle était si malheureuse, ses plaintes si déchirantes. Je ne pouvais la laisser seule. Soudain, elle sembla déserrer son étreinte, je pensais que la crise était passée...mais je découvris, avec horreur, son évanouïssement. Lorsqu'elle s'éveilla, la culpabilité était si flagrante dans mes yeux qu'elle demanda des explications.
- C'set...moi, je t'ai touché et j'ai pompé ton énergie...mais ce n'est pas grave, regarde tu es en vie. dis-je peu encourageante.
Je le savias, si j'étais resté contre elle quelques minutes de plus, elle serait morte. sans doute.
Elle me repoussa, le frappa même avant de se diriger vers la porte et d'ajouter d'une voix trop glaciale pour ses traits :

- Ne me touche plus jamais !
**fin souvenirs**

Cette même ange, celle qui avait été ma meilleure amie pour ensuit edevenir une sorte d'ennemie pénétra dans le bar. Elle regarda autour d'elle, pour voir si elle ne connaissait personne et s'arrêta sur mon visage, apeurée je le crains.
Elle descendit de son tabouret et se dirigea tout sourire vers moi. Etrange.

- Osanna ! cria-t-elle hystérique.
Je l'aurais tuée, bouffée. Et d'abord, poruquoi devenait elle si sympathique à mon égard après tant d'années ? Hein, poruquoi ? Un truc clochait. Et surtout, Crysalice allait se rendre compte de mon mensonge. Ce qui attirera sa curiosité. Ensuite, hurler mon prénom dans un bar rempli d'anges n'était pas très intéressant pour ma survie. Si un seul individu avait connaissance de mon histoire, j'étais cuite. Je voulu me lever précipitamment, mais l'ange blonde me repoussa sur ma chaise, un peu trop violemment à mon gout.
- Je pensais que tu crevais en enfer...souffla-t-elle très bas, mais assez fort pour que Crysalice et les deux tables les plus proches l'entendent.
J'étais désemparée. Que faire ? J'allais y rester... cette idée me terrorisait. Elle était restée la-même, elle me haissait toujours et cherchait ma perte...voire ma mort.
- Je pensais que tu ne voulais plus jamais me voir ? Tu n'as plus peur ? Sache que je peux te tuer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire ! persiflais-je menaçante.
Son air victorieux fut remplacé par de la peur. La tension était palpable. Plusieurs têtes convergeaient vers notre table et je regrettais d'être entrée ici. TRop dangereux. Je ne reconnus personne de la CIA, mais ils avaient sans dout engagé de nouvelles personnes depuis mon départ.

- Crysalice, fis-je comme si c'était une grande amie à moi, on va le faire ce cinéma ?

Je me levai et attrappai son bras (sans la toucher avec ma peau) pour me diriger vers la sortie du bar. L'ange blonde restait immobile dans sa position, telle une statue. Je priais le ciel (enfin façon de parler) de me sauver la vie.

Je sortis du bar en tenant toujours fermement Crysalice puis je la relâchai.

- Merci ! dis-je avant de tenter de partir.

[tu peux la rattraper pour demander des explications ^^
lors de la confrontation avec l'ange blonde, tu peux dire des choses, surtout ! même si je n'y répondrai pas (ma perso est trop absorbée par l'ange blonde pour faire attention à ce qu'il y avait autour d'elle Wink )]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crysalice

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   Sam 25 Juil - 10:07:04

Elle lui avait répondu... Elle s'appelait Laeticia. Crysalice fit mine de partir mais au dernier moment l'ange magnifique au cheveux blonds et aux yeux bleus surpprenant qui venait d'entrer interpella Laeticia, histérique:
-Osanna?
-Osanna? repetta Crysalice béatement.
Crysalice ne dit rien et resta planté là un moment. L'ange aux cheveux blonds continua de parler:
-Je pensait que tu crevait en enfer?
-En enfer? fit Crysalice étonnée.
En enfer? Cette fille venait des enfers?
- Je pensais que tu ne voulais plus jamais me voir ? Tu n'as plus peur ? Sache que je peux te tuer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire !fit Laeticia menaçante.
Crysalice n'avait plus trop envie de rester là, en sachant que cette fille pouvait "la tuer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire". C'est à ce moment que Laeticia dit à l'adresse de Crysalice:
-Crysalice, on va ce le faire ce cinéma?
Un cinéma, au Paradis? Laeticia l'attrapa par le bras et la tira brusquement vers la sortie. Tant mieux parce que Crysalice voulait partir. Mais à la sortie, Laeticia la remercia brièvement et s'en alla. La jeune fille aux cheveux bleus la rattrapa.
-Tu t'appelles Osanna ou Laeticia finalement? Qu'as tu fait pour aller en enfer? Tu croyais quoi? Que j'allais avertir le QG de ta présence? De toute façon tu es un ange maintenant. Tu devrais plus te tracasser. Mais j'avoue que cette fille manque de tact. Aller hurler dans un bar où tout le monde passe que tu viens des enfers n'est pas très intelligent. Osanna marchait de plus en plus vite. Pourquoi tu cours comme ça? Je vais pas te manger. C'est peut-être moi qui devrais avoir peur. Toi qui dit que tu peux tuer en moins de temps qu'il faut pour le dire... Je sais que je te saoul avec mes questions. Mais je suis d'une nature qui veux tout savoir et très curieuse. Cette fille qu'est ce que tu lui a fait? Osanna marchait toujours aussi vite et Crysalice failli se prendre un arbre dans la figure. Elle arrivaient vers le lac. Des anges heureux nageaient tranquillement et profitaient des raillons de lumière chauds après cette rude tempête. Elles contournèrent une partie du lac jusqu'à un petit coin assez peu lumineux. Mais une fine lumière passait à travers les arbres qui entouraient le lac. Allait-elle répondre aux questions de Crysalice?


=A toi de choisir^^. Je me suis dit qu'elle pourrait parler dans un petit coin du lac assez discret, je ne sais pas si ça convient^^"=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osanna

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   Sam 25 Juil - 22:47:11

Evidemment je n'étais pas chanceuse. Un truc dans les gènes à mon avis, c'est pas possible autrement ! L'ange avec qui j'avais décidé de m'enfuir ne me laissa pas partir tranquille. Les espoirs étaient minces, certes, mais je fus embêtée de ne pas pouvoir disparaitre. En plus, elle ne voulait pas lâcher, cette Crysalice. Elle suivait mon rythme, rapide, quitte à rouvrir une ou deux blessures. MAis ce sacrifice ne servit à rien. Elle continua à l'harceler de questions que j'ignorais. Je marchais sans réfléchir, rapidement, tentant de calmer mon énervement. Et ce n'était pas cette ange qui arrangeait les choses avec ces questions ! Je tâchai de trouver la paix au fond de moi (un exercice qu'on m'avait conseillé pour être moins impulsive et moins violente, mais que je n'avais jamais réussi) je tentais des respirations lentes et contrôlée mais ce fut vain. Il était impossible que je retrouve la séreinité.
Je marchais toujours, je fuyais je crois
. Je fuyais Crysalice, l'ange blonde, mon passé, les questions qu'elle me posait, je me détournais tout simplement. J'avais peur, sans doute.
Le lac apparut face aux jeunes filles. Merveilleux comme d'habitude. L'eau était troublé par les vaguelettes provoqués par des anges joueurs. L'endroit, bien qu'animé était assez reposant. Les bruits amusés d'ange heureux et candides apportaient de la fraicheur à cet endroit. J'avais envie d'hurler que ce"monde parfait" me soulait. Que je voulais voir la douleur dans le ciel. Que j'en avais marre de ce mensonge qu'on me refourguait. Que je voulais voir la réalité humaine voire démone. Je désirais être témoin de la douleur pour la comprendre, la vivre. Ce n'était pas du masochisme, c'était juste l'envie de voir le mal pour pouvoir appréhender le bien. L'un entraine l'autre. La présence des deux étaient indispensable à mon organisme intérieure. C'était sans doute pourquoi j'aimais tellement le monde des humains, là les deux forces coexistaient, s'affrontant chaque secondes, partout.
Crysalice évita un arbre de justesse, j'allais me sentir responsable si elle parvenait à s'en prendre un de face. Je devrais être sympa et m'arrêter. Je devrais répondre à ses questions. Car même si je tentais par tous les moyens de les détruire de mon esprit, je les avais toutes enregistrée, je ne povuais les faire disparaitre de mon esprit. Elle était trop présentes, trop importantes aussi.
On marchait au bord du lac. Je quittai le sentier pour m'arrêter sous un arbre à l'ombre et surtout à l'abris des regards et oreilles indiscrètes. Nous étions à présent assez loin des anges nageant dans le lac pour être tranquille.
Je me tournai face à elle. Je tentai de me rappeler l'ordre de ses questions. Mais voyant que cela était impossible, je décidai de répondre dans n'importe quel ordre, ce n'était pas important de toute façon. Enfin, j'allais faire dans l'ordre logique des choses.

- Je m'appelle en réalité Osanna. Cette ange magnifique est une ex amie à moi. J'ai failli la tuer malgré moi par le passé parce que je ne contrôle pas mon pouvoir.
J'avais mis ma phrase au présent et avait fait une légère accentuation sur le mot au présent pour qu'elle comprenne pourquoi je pouvais tuer en moins de temps pour le dire.
- Mon pouvoir en plus d'être incontrolable est très puissant, ce qui fait que je suis un peu dangereuse. Cette fameuse amie m'en veut et par conséquent elle a fait exprès de dire tout cela tout haut. Bref elle a jsute été victime de mon povuoir, et elle ne veut pas accepter le fait que la plus grande des victimes dans l'histoire c'est moi . Enfin, ca c"'est personnel. Enfin, je vais te rassurer, même si j'ai du mal avec mon pouvoir, j'évite les problèmes, je ne suis pas stupide non plus. Et si je courais c'était pour fuir mais visiblement tu es bien collante, alors. Et puis je t'engage comme psy. Au fait, je suis entrain de me dire que je devrais peut être te tuer après avoir étalé mes problèmes personnels. Enfin, non, je te fais confiance pour me laisser quitter le paradis avant d'avertir les autorités de ma présence.
Je fis un sourire. J'avais dit cela avec légèreté, sans doute parce qu'être confronté avec la mort n'était pas une nouveauté pour moi et que je vivais cela si bien que ... voilà quoi. Logiquement j'étais sencé la rassurer avec mon sourire, mais j'étais pas sure qu'elle ne fuirait pas, tant pis, de toute façon je me vois mal tuer quelqu'un ici, trop de monde.
- Ce que j'ai fait pour aller en enfer ... mmmm, rien. Enfin, disons que j'étais en mission se crète pour la CIA et qu'après ma mission en enfer, je suis restée sur place et j'ai aperçu un démon que j'avais envie de réduire en bouillie pour des raisons personnelles. Finalement j'ai alerté tous les démons du secteur en le combattant et je me suis faite arrêtée. C'est con hein ? Je suis sortie il y a peu après y être restée deux ans... et évidemment on pense que je suis une traitresse vu qu'ils ont pu me torturer à leur guise pour apprendre des secrets de la CIA. Juste en passant, tu peux penser ce que tu veux de ma sincérité, j'en ai rien à battre. Tant que poru moi je suis restée fidèle c'est ce qui compte.
Je lançai un sourire amer. C'était presque indescriptibles les souffrances ressenties. D'ailleurs je ne sais pas comment j'ai tenu, sans doute une question de caractère, pas forcément poru la CIA mais pour moi...
Il était vrai que mon poste m'avait permis plusieurs accès à des informations tenues secrètes et c'était sans doute ce qui avait fait qu'ils ne m'aient pas tué.

- Tu travailles au QG, si j'ai bien compris ? fis je sans vraiment poser la question. Disons que je pensais plutôt qu'on aurait pu vouloir se débarasser de moi. Je vais sans doute crever bientôt, alors je me planque sur terre...sauf que j'étais fatiguée de ma forme rétractée alors je suis venue ici. J'évite démon et ange.

Je soupirais, j'avais plus ou moins fini.

- Désolé de mon mensonge, mais la vie est pas très sure dans la peau d'Osanna, alors j'improvise.
Soudain je songeai que j'avais donné quelques indices sur mon lieu de résidence sur terre... enfin, il existait plusieurs laeticia, je ne devais donc pas m'inquiéter. Ce n'étiat qu'un détail.
- Je pense avoir répondu à peu près à tout.
Je réfléchis quelques secondes et fis le tour des questions.
- Si ta prochaine mission est de m'éliminer, fais gaffe à toi, je suis très joueuse.
J'affichai un air énigmatique. En tout cas celui qui voudrait ma peau, il devrait se battre jusqu'au bout et ne pas tenir compte de mes nombreuses plaies : ce serait une grave erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crysalice

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   Dim 26 Juil - 14:56:01

Osanna répondit à toutes les questions de la jeune fille assez vite. Crysalice n'avait pas bronché. Elle l'avait écouté sans rien dire... Que devait-elle faire maintenant? Partir? Oublier Osanna? La jeune fille n'avait plus rien à faire près de celle qui s'était faite passée pour "Laeticia" à présent.
- Si ta prochaine mission est de m'éliminer, fais gaffe à toi, je suis très joueuse dit Osanna.
De toute façon Crysalice n'avait jamais dû faire une telle mission. Jamais la CIA lui avait demandé d'éliminer quelqu'un et de l'envoyer à la mort et elle espérait que cela ne se produirai pas de si tôt. Crysalice sentait que sa curiosité était lourde et agaçante pour Osanna. La seule solution pour la jeune fille était de battre en retraite et de s'en aller... bêtement... simplement. Que pouvais-t-elle faire pour cette fille ayant souffert en Enfer? Crysalice regarda les anges patauger dans le lac. Une folle envie lui vint soudain de s'y jeter toute habillée pour lui rafraîchir la mémoire. Osanna avait parlé avec légèreté. Presque ironique. Mais Crysalice ne pouvait rien, rien pour elle avec son pourvoir d'animorphose.
-Je ne pense pas que ce serait moi qui devrait t'éliminer si devoir te tuer arriverait un jour. La CIA engagerait plutôt un ange "bien bâti". De toute façon je n'ai jamais envoyé personne vers la mort. Je suppose que tout ce que je dois faire maintenant, c'est partir... Te laisser en paix... Et t'oublier, c'est ça? Si la CIA veut ta peau, me voilà impliquée maintenant. Vu que je t'ai vue... vivante. Qu'est ce que tu compte faire maintenant? Repartir sur Terre? Ou rester te cacher ici encore un moment....?
Crysalice s'assit au creux du tronc de l'arbre sans rien dire. Qu'est ce que elle elle allait faire maintenant? Des têtes s'étaient retournées dans le bar en entendant les paroles "je croyais que tu crevais en Enfer". Crysalice décida d'essayer de repartir au QG, et laisser Osanna en paix, sa présence n'ayant pas l'air désirée.
-Bon... Je pense que je t'ai assez embêtée, je vais y aller. Bonne chance à toi. Si t'a besoin... ben, je suis là.
Crysalice tourna les talons pour parcourir le sentier en sens inverse pour retourner au QG... pensive.


^^" J'ai pas d'inspi... Je pensais que cela ne pouvais pas durer éternellement donc voilà... dis moi ce que t'en pense, je peux changer certaine chose, Crysalice n'est pas obligée de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osanna

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   Jeu 13 Aoû - 18:38:04

Les paroles de Crysalice m'étonnèrent. Elle n'avait jamais tué personne ? Etait-ce seulement possible ? J'avais plusieurs morts à mon actif, un nombre de combat encore moins avouable et je n'avais jamais réalisé qu'il était possible d'être ange sans être tueur professionnel. Enfin, disons qu'à présent cela lui semblait logique. Il y a différent ange, ceux qui combattent les démons, ceux qui servent les humains et les aident. Je n'aurais jamais pu faire partie de la deuxième catégorie. Pas assez patiente et gentille pour. Bref je suis bien contente de me battre et de ne pas jouer la sainte.

- T'

[non fini]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tempête au Paradis.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tempête au Paradis.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» [TopikaMétéo] La tempête...
» Tempête de Feuilles au pays des merveilles... (LIBRE)
» En pleine tempête [PV Ezylryb et Volt]
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angels vs Demons :: Rpg :: Paradis :: Chez Gabi-
Sauter vers: