Angels vs Demons


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une petite nouvelle...

Aller en bas 
AuteurMessage
Amika Tojo

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 30/11/2013

Feuille de personnage
Pouvoir: Télépathie

MessageSujet: Une petite nouvelle...   Sam 30 Nov - 4:40:52


Fiche de présentation


Nom :Akashiya

Prénom :Amika

Age :12,elle est une démonne depuis 500 ans

Métier :Secondaire 1.(Pour les français:Premiere année)

Pouvoir :Télépathie.

Formes maîtrisée :Normal et Rétractée

Description physique :Elle est fragile et frele,elle a des cheveux argenté.Ses yeux sont brun-doré,elle a un teint pale.Elle est pas grande mais elle est pas petite,elle juste parfaite.Elle aime beaucoup porter l'uniforme de son école.

Description psychologique :Elle ne parle presque pas,elle est toujours dans son coin entrain penser dans sa bulle.Elle a jamais aimer personne.Elle marche les yeux en bas,elle ne souris pas souvent.Des fois devient amie avec un démon mais sa dure pas vraiment longtemps. (5 lignes minimum)

Signe distinctif :Elle porte une épingle de chat dans les cheveux.

Histoire :Elle avait 20 ans. C'était une très belle étudiante. Très studieuse et sympathique. Lorsqu'elle apprit qu'elle était enceinte de son ex-petit copain, elle désira d'abord avorter, l'enfant semblait être un frein à sa vie future. Mais finalement, après avoir rencontré une psychologue, qui devait l'aider dans son choix, elle prit la décision de garder l'enfant. Alors qu'elle voulait l'oublier, à présent elle semblait ne plus pouvoir s'en passer ! La grossesse fut sans difficulté. Arriva le jour tant attendu. Ses études étaient mises en suspend, mais ce n'était rien comparé au bonheur qu'elle aurait en découvrant son enfant. Elle était dans sa chambre d'hôpital, attendant que le travail soit bien amorcé. Quand il fut l'heure de l'emmener à la salle d'accouchement, elle était encore souriante, malgré la douleur, elle fut installée dans la pièce…puis tout se passa très vite ! Elle ne se souviendra que de petit bips sonores, d'ombres floues courant dans tous les sens. Elle sombra ensuite et ne se réveilla pas.

Sa fille fut placée, puis adoptée par une famille aisée. La famille comptait déjà parmi ses membres un garçon. Il avait quatre ans de plus que sa sœur. Avant que Helena soit sujette à ses visions, son frère était très protecteur envers elle. Il l'aimait profondément. Ses parents la chérissait, l'aimait.
Elle entra à l'école primaire, rejoint les autres enfants. Sa première année se déroula sans fait marquant. C'était juste une année normale pour une petite fille normale. En deuxième année, alors qu'elle suivait un cours de mathématique des plus compliqués pour elle, son regard vagabonda et se dirigea vers la cours de récréation. C'est là qu'elle vit pour la première fois un mort. Elle le montra à sa voisine qui ne vit rien. Elle demanda à deux autres élèves qui ne virent pas non plus cette jeune femme. Elle regarda la personne de plus près et une crise de panique l'a prise. Elle hurla, se leva de son bureau, continuait d'hurler à la mort. Elle ne comprenait pas et avait peur. Sa crise d'angoisse fut calmée par une piqûre. Cette expérience resta un traumatisme à vie. Elle ne fut pas consciente durant deux bonnes heures. A son réveil, sa famille l'entourait. Un médecin émit la théorie d'un rêve éveillé et l'incident fut clos.
Sans le savoir vraiment, Helena était brisée de cette vision. Elle termina son année scolaire silencieuse. Elle grandissait. Elle vit une nouvelle fois un mort alors qu'elle était dans sa troisième année. Elle eut à nouveau une crise. Chaque fois ses parents trouvaient une explication sans sens à donner aux autres. Mais il fallait bien avouer que quelque chose clochait chez cette gamine. Ces crises étaient de plus en plus fréquentes.
Un jour, elle surprit une conversation entre ses parents adoptifs :
- Il faut aller voir un spécialiste…cette petite ne tourne pas rond.
- Tu as raison. Parfois je me dis qu'on aurait mieux fait de garder un garçon, c'est moins fragile psychologiquement.
Elle boucha ses oreilles de ses deux petites mains. Alors qu'elle allait sombrer dans des lamentations déchirantes, son frère s'approcha. Il prit ses deux mains et s'en alla, l'éloigna de ses paroles douloureuses.
Mais on ne peut pas fuir. Cette réalité la frappa le jour où elle fut emmenée à l'hôpital psychiatrique. Sur le trajet elle dormit, ne voyant pas les morts qui hantaient le quartier nord.
Elle subit des examens en tous genres. Elle fut analysée, testée, écoutée. Et devant un spécialiste et sa famille elle avoua enfin ce qui la terrorisait…toutes ses personnes mortes.
En moins d'une semaine elle emménageait une chambre dans l'hôpital psychiatrique. Le spécialiste décida de s'occuper d'elle en priorité (l'argent plus la passion du métier l'ont convaincu).
Durant deux ans, Helena vécut à l'hôpital par intermittence. Mais elle voyait bien que tout cela creusait un fossé entre elle et sa famille. Elle était campée sur les escaliers quand elle entendu des mots qu'elle n'aurait jamais voulu entendre…
- On doit agir. Ses crises nous mettent mal à l'aise au niveau de la société. Et puis c'est quand même bizarre son histoire de voir les morts… Je suis persuadée qu'elle est bonne à enfermer pour toujours. Dit sa mère.
- On ne peut pas abandonner notre enfant. Mais il est certain qu'il faut changer trouver une solution.
- Ce n'est plus ma sœur pour ma part. chuchota le propre frère de Amika. Elle retint des cris.
Qu'avait-il dit ? Ses mots se marquèrent dans son esprit. Son seul soutient, le pilier qui la maintenait, s'effondrait. Il n'y avait plus personne pour la détournée de cette conversation. Plus de mains salvatrice pour la relevée et l'emmenée loin de cette discussion. Non, cette unique personne était partie. Elle faisait partie de ceux qui la rejetait, la faisait souffrir…

Amika fêta ses 12 ans. Le jour de son anniversaire, tout était silencieux. Il n'y eu aucun externe pour la petite fête. Juste son père, sa mère et son frère. Son frère se montra distant, agressif. Sa mère restait glaciale, sévère. Son père, lui, ne faisait que semblant, jouant son rôle à la perfection. Les jours passèrent et alors qu'il allait à nouveau emmener Helena à son habituelle séance avec son psychologue. Celle-ci tendit sa main vers son frère aîné. Il la regarda durement. Puis de sa grande main, frappa la petite de sa sœur.
- Tu n'es rien qu'une folle…





(Excuser-moi si il a pas quelque catégorie,j'ai eu un petit probleme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une petite nouvelle...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite nouvelle...
» Petite nouvelle du Renard
» la petite nouvelle : Nouvelle Lune :3
» Junkie-Coffee Une Petite Nouvelle
» Petite nouvelle de flori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angels vs Demons :: Avant rpg :: Présentation :: Démons-
Sauter vers: